La Macron-Ecologie – En Marche pour le recyclage

M. JADOT et ses amis d’Europe-Ecologie les Verts, candidats aux élections européennes auront beau dire et faire, l’Ecologie Canal Historique n’a pas le savoir faire nécessaire pour lutter contre le verdissement des macroniens. Ils ont recruté M. Canfin, après avoir absorbé M. de Rugy, Mme Pompili et quelques autres transfuges, montrant par là une grande capacité d’attraction et surtout une aptitude à la repeinture de certains acteurs d’AVANT rénovés dans un « nouveau monde » présidentiel, capable d’offrir de bonnes places.

 On connaît le principe dit de « l’économie circulaire »: Une telle économie fonctionne en boucle, se passant ainsi de la notion de « déchet ». (source Wikipedia). C’est à dire qu’on réutilise la matière usagée pour la remettre en circulation sous la forme de produits nouveaux. Les écologistes de tous bords préconisent ce principe vertueusement économe de matières premières ; tout l’art de faire du neuf avec du vieux.

 On ne saurait nier que la Macronie est devenue experte en la matière et que des personnalités usagées passant par l’usine de recyclage présidentiel, tentent de retrouver une nouvelle carrière, sinon une nouvelle jeunesse. Un vénérable septuagénaire, ancien premier ministre, chiraquien pur sucre, auquel sa famille politique a refusé un destin de présidentiable, se retrouve le « petit nouveau » du Conseil Constitutionnel, par la grâce de R. Ferrand ( macroniste du 1er cercle). Un autre ancien premier ministre de J. Chirac, dont les Raffarinades n’amusent plus personne, tente de prendre un nouvel essor et monte sur l’estrade européenne , en volant au secours de Mme Loiseau.

 Voilà que ces prestigieux exemples venus de la droite, donnent des idées à l’autre bord de l’échiquier politique. Ne vient-on pas d’ apprendre récemment, que Mmes Guigou et Royal, qui ont déjà beaucoup servi sous la gauche au pouvoir, se font un lifting de jeunes marcheuses et rejoignent le douillet nid macronien de Mme Loiseau.

 On peut vraisemblablement s’attendre encore à ce que des politiciennes et politiciens de haute époque entrent prochainement dans le centre de retraitement présidentiel pour tenter d’y retrouver une nouvelle vie, avec quelques bonnes places à la clé.

 C’est ainsi que la Macronie ne se contente pas de parler d’écologie. Elle passe aux actes et la met en pratique par le recyclage tous azimuts.