ACCORD OFFICIEL de COLONISATION de L’EUROPE par les PAYS ARABES.

 

Le gouvernement de la France applique strictement aujourd’hui l’accords signé le 6 novembre 1973, lors de la crise du pétrole, en faveur du « Dialogue Euro-Arabe », renouvelés par « la Résolution de Strasbourg de 1975 ». Cet accord contresigné par 200 représentants des pays européens, renouvelé plusieurs fois depuis, est inclus en 2000 au sein du deuxième organisme le plus important au monde, qui rassemble les pays arabes, l’O.C.I. (Organisation de Coopération Islamique).

Cet accord, pour l’arrêt de la crise du pétrole, prévoit :

  • Les Européens ont la possibilité de recrutement de la main d’œuvre des pays du Maghreb.
  • En échange les pays arabes exigent et obtiennent les conditions suivantes :
    • Cette main d’œuvre bénéficie de l’égalité totale de conditions avec les citoyens locaux et peut s’installer définitivement dans le pays de leur choix.
    • Ils gardent leurs pratiques et respectent la charia de la même façon que dans leur pays d’origine et restent dirigés par lui.
    • On introduit le narratif de l’islam dans notre culture, on enseigne l’arabe au même titre que l’anglais et le français. Il y a traitement en synergie entre occident et monde arabe. On crée des centres culturels arabes, des mosquées et des écoles islamiques. On ne fait pas d’invasion de la jeunesse arabe par les jeunes occidentaux.
    • On autorise l’installation intégrale des arabes au même titre que celle des citoyens pour les activités, la politique et les fonctions administratives.

Le texte officiel utilise un mot arabe que le texte en anglais traduit par : COLONISATION arabe de l’Europe !

Ces documents sont officiels et applicables par tous les textes européens et internationaux. Ils sont consultables sur internet à : « I.S.E.S.C.O et stratégie ». Ce qui est un avatar des Frères Musulmans.

NB : Comment en est-on arrivé là ? Nous sommes totalement ligotés par nos besoins en pétrole. D’où l’espoir de l’électrique et la décision de la promouvoir coûte que coûte ?!

D’où les politiques de scission sur les pays arabes et le choix de certains pays européens de respecter l’accord strictement à minima ? Ce qui est possible sans déclencher une crise du pétrole, qui ne serait pas unanime de toute façon et pourrait finir en guerre entre pays producteurs. On ne peut pas en rester là.